Les premières images de Pléiades Neo rivalisent avec celles de satellites militaires

·1 min de lecture

Airbus vient de rendre publique une première série d’images acquises par le satellite Pléiades Neo 3 qui a été lancé et placé en orbite le 29 avril. Ce satellite est le premier des quatre qui formeront la constellation Pléiades Neo qui doit remplacer Pléiades 1A & 1B, lancés en 2011 et 2012. Ces images d’une résolution native de 30 centimètres ont été acquises depuis une altitude de 620 kilomètres. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont très impressionnantes. En combinant résolution, couleurs, piqué et angles d'acquisition, elles se démarquent de la concurrence.

Ces premières images ont été acquises avant que les étalonnages radiométriques et la calibration du système complet ne soient terminés. La qualité va donc encore s'améliorer au cours des prochains mois et l’on peut s’attendre à des images avec un niveau de détails très performant, voire inédit pour des satellites commerciaux d'observation de la Terre.

Journée de la Terre : le rôle des satellites utile à la science mais aussi dans nos vies quotidiennes

Jeu égal avec des satellites militaires de précédentes générations

Avec cette résolution de 30 centimètres, il est possible de distinguer voire d’identifier précisément de petits objets. Si les applications militaires sont évidemment capables d’atteindre ce niveau de détection et même de beaucoup mieux, rares sont les satellites commerciaux à le proposer.

La frontière entre satellites civils et satellites militaires devient, elle, de plus en plus floue

Dit autrement, l'amélioration continue des performances des satellites d'observation commerciaux, fournissant des images de plus en plus nettes et détaillées, a une conséquence paradoxale : la « frontière entre satellites civils et satellites militaires devient, elle, de plus en plus floue », souligne Gil Denis, ingénieur chez Airbus Defence and Space, blogueur sur le spatial et l'observation de la Terre.

Les images ne montrent pas toutes les nouvelles capacités attendues de la constellation Pléiades...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura