Les premières images de Mercure frôléee par la sonde BepiColombo ce week-end

·1 min de lecture

Il était 23 h 34 en temps universel, vendredi 1er octobre, quand la sonde spatiale BepiColombo a frôlé Mercure. Soit 1 h 34, le 2 octobre, en France métropolitaine. Les photos que vous voyez ici ont été prises cinq minutes après son passage au plus près de la surface de cette planète sans atmosphère.

Arrivée par le côté nuit de Mercure, BepiColombo a photographié le lever du jour sur Astrolabe Rupes, cinq minutes après avoir frôlé la planète à 199 kilomètres de sa surface. La sonde était à alors à 1.183 kilomètres au-dessus de ses cratères. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO
Arrivée par le côté nuit de Mercure, BepiColombo a photographié le lever du jour sur Astrolabe Rupes, cinq minutes après avoir frôlé la planète à 199 kilomètres de sa surface. La sonde était à alors à 1.183 kilomètres au-dessus de ses cratères. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

Après un survol de la Terre et deux de Vénus depuis son départ il y a bientôt trois ans, l’engin de la Jaxa et de l’ESA vient donc de réaliser sa toute première visite à la planète la plus proche du Soleil, sa destination finale, autour de laquelle il s’installera définitivement en orbite… le 5 décembre 2025.

Il était 23 h 44 TU, le 1er octobre, quand BepiColombo a pris cette photo de Mercure. La sonde était alors à 2.418 kilomètres au-dessus de la surface de la planète. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO
Il était 23 h 44 TU, le 1er octobre, quand BepiColombo a pris cette photo de Mercure. La sonde était alors à 2.418 kilomètres au-dessus de la surface de la planète. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

Les versions annotées de ces images prises lors de son éloignement marquent les cratères les plus importants comme Lermontov, bassin d’impact de quelque 166 kilomètres de diamètre. Une région qu’aura à cœur d’étudier de près BepiColombo, dès le début de sa mission, en 2026.

Version annotée. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO
Version annotée. © ESA, BepiColombo, MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles