Première victoire pour Isabelle Franquin : le nouvel album de Gaston Lagaffe suspendu

© AFP

Gaston Lagaffe ne renaîtra pas tout de suite. L’éditeur belge BD Dupuis a indiqué lundi, à l’occasion d’une audience au tribunal de Bruxelles, qu’il différait à l’an prochain, au plus tôt, le nouvel album du héros d’André Franquin, le célèbre dessinateur mort en 1997. Ce nouvel opus, Le Retour de Lagaffe, avait été annoncé à la mi-mars au festival d’Angoulême, et devait paraître en octobre. Les traits de l’employé de bureau à la flemme légendaire étant confiés au dessinateur canadien Delaf (Marc Delafontaine).

Volonté contre droits patrimoniaux

Un projet vivement combattu par la fille de Franquin, Isabelle, qui en appelle au respect de la volonté de son père. André Franquin avait en effet affirmé à plusieurs reprises qu’il ne voulait pas que Lagaffe soit repris après sa disparition par un autre dessinateur. « Un droit moral inaliénable » qu’est habilitée à exercer celle qui est l’unique ayant droit d’André Franquin, a précisé devant le tribunal son avocate Martine Berwette. Isabelle Franquin avait reçu le soutien de plusieurs auteurs, dont Philippe Geluck, dans une lettre ouverte.

Lire aussi - Le réalisateur Michel Hazanavicius raconte sa passion pour la BD : « J’ai été biberonné à Goscinny »​

A l’inverse, les éditions Dupuis estiment être propriétaires des droits patrimoniaux sur les personnages du dessinateur belge depuis le rachat de la société Marsu Production, avec laquelle Franquin avait conclu un accord de session. Le 6 avril dernier, l’hebdomadaire Spirou avait d’ail...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles