La première Nissan GT-R50 By Italdesign produite se montre !

fr.info@motor1.com (Mael Pilven)
2020 Nissan GT-R50 par Italdesign première voiture de production

50 seront produites, pour un peu moins d'un million d'euros.

On avait déjà vu le prototype et les rendus officiels du modèle de série. Mais voilà que Nissan vient de publier les images réelles et officielles de la GT-R50 d'Italdesign ! Une voiture qui aurait dû être à Genève en mars, mais la pandémie de coronavirus en aura décidé autrement.

Contrairement aux images précédentes de la version de production, cette première voiture client porte une peinture très spéciale, contrastée, avec des boucliers avant et arrière noirs.

Bien que ce ne soit pas encore la GT-R de nouvelle génération que nous attendons patiemment, essayons de voir le verre à moitié plein car il y a quand même du nouveau quant à Godzilla. Sous cette nouvelle peau radicale se trouve en grande partie la même GT-R R35 que celle qui existe depuis 2007, mais avec un tout nouveau look et quelques mises à jour discrètes à l'intérieur de l'habitacle. Des pare-chocs aux phares, presque tout a été changé.

La supercar nippone, à la sauce italienne, s'offre une allure encore plus sportive et agressive, avec une ligne de toit abaissée de 54 millimètres par rapport à la GT-R Nismo 2018 sur laquelle elle est basée. Le toit lui-même est différent car il comprend une section centrale plus basse flanquée de zones extérieures surélevées. Les phares à LED donnent à la voiture un aspect plus moderne tandis que l'aileron massif à l'arrière peut être ajusté. Les jantes en alliage de 21 pouces, exclusives à ce modèle, complètent les modifications apportées à l'extérieur. Fait amusant : la voiture a en fait été conçue par Nissan par ses équipes en Europe et en Amérique du Nord.

L'intérieur n'a pas subi le même niveau de modifications que l'extérieur, mais l'habitacle fait un usage plus généreux de la fibre de carbone, du cuir et de l'Alcantara. On s'attend à ce genre de nouveaux aménagements sur une édition aussi spéciale, à tirage limité, mais ils peinent quand même à cacher l'âge de la GT-R. Après tout, la R35 existe depuis 13 ans...

Plus sur la GT-R50 :

Au-delà de l'apparence revue et corrigée, modernisée, la GT-R50 bénéficie d'améliorations mécaniques puisqu'elle utilise une évolution du moteur V6 bi-turbo de 3,8 litres. Elle a été piquée par Nismo pour développer 720 chevaux, soit 120 ch de plus que la GT-R Nismo ou la Track Edition. Nissan affirme avoir réussi à faire passer le couple généré par le VR38DETT à 780 Nm, ce qui représente une augmentation 128 Nm.

L'augmentation du couple a nécessité l'installation d'une transmission séquentielle renforcée à six vitesses et à double embrayage, ainsi que de freins Brembo plus puissants. Bilstein s'est occupé de la suspension retravaillée avec un amortissement réglable en continu, et Michelin a fourni les pneus Pilot Super Sport de 255/35 R21 à l'avant et 285/30 R21 à l'arrière.

Même si Nissan accepte des commandes depuis décembre 2018 et que seules 50 voitures seront produites, il en reste quelques-unes à saisir. Ce qui pourrait avoir quelque chose à voir avec le prix exorbitant demandé de 990'000 euros, soit environ cinq fois plus que la GT-R la plus chère, la Nismo.

Ceux qui seraient prêts à payer une telle somme seront content d'apprendre que le premier lot de voitures clients sera livré fin 2020 et début 2021.


Source: Nissan