La Première ministre écossaise raconte le jour où l'un des corgis de la reine a frôlé la mort

La reine Elizabeth II rencontrant une association de fans de chiens corgis en octobre 2002 - AFP
La reine Elizabeth II rencontrant une association de fans de chiens corgis en octobre 2002 - AFP

Les hommages à la reine d'Angleterre continuent d'abonder, cinq jours après sa mort. Lundi, le roi Charles III et son épouse Camilla se trouvaient dans l'enceinte du Parlement écossais pour que Nicola Sturgeon, la Première ministre, leur présente ses condoléances. Celle-ci en a profité pour raconter une anecdote amusante sur Elizabeth II et l'un de ses corgis, réussissant à arracher un sourire au roi endeuillé.

Nicola Sturgeon s'est souvenue d'une visite à la reine au château de Balmoral, en Ecosse, résidence d'été de la reine. "C'était, de toute évidence, l'endroit où (la reine et le prince Philip) étaient le plus heureux", a-t-elle déclaré comme le rapporte The Independent, avant d'ajouter:

"Cependant, j'ai connu un moment assez tendu à Balmoral. Mon époux et moi étions en compagnie de la reine, avant le dîner, lorsque la lumière a commencé à vaciller. À mon grand effarement - il était, après tout, en présence de Sa Majesté -, mon mari a bondi et foncé à travers la pièce."

Peter Murrell, le mari de Nicola Sturgeon, avait "repéré la cause du vacillement de la lumière": "l'un des jeunes corgis de la reine, un magnifique chiot appelé Sandy, dévorait un interrupteur. Par chance, la tragédie a été évitée et Sandy en est ressorti indemne, non sans une remontrance de sa maîtresse."

Les corgis, éternels compagnons de la reine

Comme le rapporte le Daily Mail, Nicola Sturgeon a poursuivi sa prise de parole en assurant le nouveau roi Charles III de son soutien: "Votre Majesté, nous nous tenons prêts à vous soutenir, tandis que vous continuez votre propre vie de service en vous appuyant sur l'héritage de votre mère adorée, notre reine."

L'amour de la reine pour les corgis est bien connu. La monarque en a élevé tout au long de sa vie. Sandy est l'un des deux chiens qui lui ont survécu: ils seront adoptés par Andrew, le deuxième fils de la reine.

Un pays bouleversé

La disparition de la reine a plongé le Royaume-Uni dans une période de deuil national. Les citoyens ont afflué devant les châteaux de Balmoral, lieu de sa mort, de Windsor et de Buckingham pour y déposer des cadeaux. De nombreux événements sont prévus par un protocole millimétré jusqu'aux funérailles d'Elizabeth II, qui auront lieu le 19 septembre à l'abbaye de Westminster.

Et le roi Charles III remplit de nombreuses obligations depuis sa disparition: après sa proclamation officielle samedi, il s'est rendu en Ecosse, qu'il a quittée ce mardi pour l'Irlande du Nord. Il sera au Pays de Galles jeudi.

Article original publié sur BFMTV.com