Première image de James-Webb : les différences avec Hubble sont stupéfiantes

Il est considéré comme le successeur d'Hubble. Aujourd'hui, la toute première image prise par le télescope spatial James-Webb vient d'être dévoilée : elle montre une région de l'Univers profond, tel qu'il était il y a 4,6 milliards d'années ! Plus précisément, c'est l'amas de galaxies Smacs 0723, au centre, qui a été mis en lumière. Étant particulièrement massif, il permet d'observer des objets situés à l'arrière-plan grâce à un effet de lentille gravitationnelle : la lumière provenant de derrière lui est déformée, et amplifiée.

Surnommée le « Premier Champ profond de Webb », cette image prise dans l'infrarouge a été réalisée grâce à l'instrument Nircam. Elle a nécessité une accumulation de près de 13h de pause, et correspond à un composite réalisé à partir de plusieurs images prises à différentes longueurs d'ondes.

La toute première image du James-Webb montre l'amas de galaxies Smacs 0723 tel qu'il était il y a 4,6 milliards d'années ! © Nasa, ESA, CSA, STScI
La toute première image du James-Webb montre l'amas de galaxies Smacs 0723 tel qu'il était il y a 4,6 milliards d'années ! © Nasa, ESA, CSA, STScI

James-Webb vs. Hubble : il n'y a pas photo !

Mais ce n'est pas la première fois que cet amas de galaxies et les astres qui se trouvent derrière sont photographiés : Hubble l'avait capturé aussi, pour une étude sur les premières galaxies nées durant la réionisation, l'enquête Relics, mais la différence entre les deux images obtenues est frappante !

Et si on regarde de plus près certains astres en particulier, le niveau de détails accompli par James-Webb ressort d'autant plus : des structures apparaissent pour chaque galaxie.

Pourtant, on ne croirait pas, mais c'est une région minuscule de l'Univers qui a été photographiée. L'âge de ces galaxies situées...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles