"Première grosse fatigue" : Moundir se confie sur sa rechute en pleine convalescence de la Covid-19

·1 min de lecture

La convalescence de Moundir est devenue un triste refrain. L'influenceur a posté sur Instagram vendredi 16 avril 2021 une nouvelle publication faisant foi de son état de santé. L'ancien animateur de 47 ans sait qu'il revient de loin, lui qui a été hospitalisé en mars dernier après avoir été gravement infecté de la Covid-19. Si depuis l'ex-aventurier de Koh-Lanta fait tout pour redevenir l'homme qu'il était, celui-ci doit réapprendre à vivre avec presque vingt kilos en moins. "Hier, première grosse fatigue qui vient subitement me frapper en pleine rééducation. Il y a juste à subir les effets du variant anglais post-Covid (...). Je préfère me lever et combattre cette fatigue soudaine pour voir de quelle manière mon corps va réagir", écrit-il dans un premier temps. Le résultat n'est pas celui qu'il attendait. Après quelques minutes de marche, "ses poumons [lui] disent stop sachant que cela fait 48h qu'[il] ne prend plus d'oxygène".

Au lendemain de cet effort, Moundir explique avoir toujours mal. "J'ai toujours cette douleur du poumon gauche, tellement désagréable, comme une aiguille qu'on vous rentre à la moindre inspiration de votre souffle", précise le mari d'Inès qui vient de fêter son anniversaire. "Le combat continue" conclut-il et répète son envie de retrouver ses proches.

En attendant, ce dernier peut compter cette fois, sur le soutien de sa communauté. Les commentaires positifs ont été nombreux à accompagner ce post. "Tes posts sont plus poignants les uns que les autres", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Barbara Pravi contrainte d'avorter trois fois : la révélation d'un médecin sur sa "maladie"
PHOTO Laetitia Milot : ce nouveau bébé qui la rend « très fière et émue »
PHOTO Karine Le Marchand choquée : elle dévoile la lettre d'insulte d'un téléspectateur
Plus belle la vie : un nouvel acteur incarne Ian Moss, les téléspectateurs en colère !
Darius Rochebin mis hors de cause après les accusations de harcèlement sexuel