Pour la première fois, des scientifiques observent en plein océan l'intérieur d'un ouragan avec un drone flottant

·1 min de lecture

Le 30 septembre 2021, l’intérieur d’un ouragan de catégorie 4 a pu être filmé pour la première fois grâce à un drone. Ces phénomènes météorologiques extrêmes n'avaient jusqu'alors été observés que depuis la voie des airs.

Au cœur de Sam, un de catégorie 4 qui traverse actuellement l’océan Atlantique, un drone est parvenu à filmer le déferlement des vagues au milieu de la tempête. Ambiance apocalyptique dans la vidéo qui montre des vagues de plus de 15 mètres de hauteur, alimentées par des vents dépassant 200 kilomètres par heure. Conçu par l’entreprise Saildrone Inc, ce petit bijou de technologie ressemble visuellement à une planche à voile améliorée, si ce n’est qu’il contient de multiples capteurs et caméras, et que sa construction est optimisée pour résister à des conditions météorologiques extrêmes.

"Saildrone va là où aucun navire de recherche ne s'est jamais aventuré, naviguant droit dans l'œil de l'ouragan, recueillant des données qui transformeront notre compréhension de ces puissantes tempêtes", a déclaré dans un Richard Jenkins fondateur et PDG de Saildrone. "Après avoir conquis l'Arctique et l'océan Austral, les ouragans ont été la dernière frontière pour la capacité de survie de Saildrone. Nous sommes fiers d'avoir conçu un véhicule capable de fonctionner dans les conditions météorologiques les plus extrêmes sur terre."

Un ouragan vu de l’intérieur

Idéal pour aller explorer ces phénomènes jusqu’alors inaccessibles, le Saildrone transmet ses données météorologiques en temps réel à l’agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), qui cherche à percer les secrets de ces curiosité de la nature. Jusqu’à présent les ouragans n’avaient pu être filmés que depuis des avions éloignés, à cause bien sûr de leur dangerosité. Mais cette fois, ce sont cinq drones océaniques SD 1045 qui ont été envoyés au coeur de l'ouragan Sam.

Au coeur de l’ouragan, le drone subit des vents allant à plus de 200 km/h, et flotte sur des vagues de plus de 15 mètres de hauteur. Crédits : 2021 SAILDRONE

Ces "saildrones" sont équipés de plus d'une "aile ouragan" spécialement conçue leur permettant de fonctionner dans des conditions météorologiques extrêmes. La transmission des données[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles