Pour la première fois en France, la SNCF perd l'exploitation d'une ligne TER

·2 min de lecture

La SNCF a perdu officiellement l'exploitation d'une ligne TER en Paca, une première en France.

Les élus de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur ont entériné jeudi l'attribution de l'exploitation de la ligne ferroviaire Marseille-Nice au groupe privé Transdev à partir de 2025, mettant fin, pour la première fois en France, au monopole de la SNCF. Réunis en assemblée plénière, les élus de la région ont adopté à la majorité absolue la délibération proposée par l'exécutif régional visant à attribuer à Transdev la ligne TER Marseille-Toulon-Nice. "C'est une étape historique et une première en France", s'est félicité lors de la présentation de cette délibération le président de la région, Renaud Muselier (Les Républicains), qui a promis grâce à cette mise en concurrence une amélioration des services pour les usagers avec un taux de ponctualité à "92% en 2025" ainsi qu'un taux d'annulation de 2%. En 2016, selon la Région, 20% des trains étaient en retard et 10% des trains étaient annulés. Toujours selon la région, "le trafic sera doublé", passant de sept allers-retours quotidiens à 14, pour "un coût équivalent". Le contrat de concession de 10 ans est estimé à 870 millions d'euros.

10% du trafic régional en nombre de trains proposés

Dès le 7 septembre, l'exécutif avait fait part de ce choix qui écartait l'opérateur public historique. En attribuant cette ligne TER, qui représente 10% du trafic régional en nombre de trains proposés, au groupe privé Transdev (filiale à 66% de la Caisse des dépôts), la Région est la première de France à mettre fin au monopole de la SNCF. Un deuxième lot concernant l'exploitation des lignes "Azur" incluant les liaisons entre Les Arcs/Draguignan (Var) et Vintimille (Italie), ainsi que les lignes Nice-Tende et Cannes–Grasse dans les Alpes-Maritimes, était également soumis au vote. Seule en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles