Pour la première fois, des astronomes assistent à la naissance d’une nova

« Une heureuse coïncidence. » C’est ainsi que Ole König, astronome à la Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg (FAU, Allemagne), qualifie, dans un communiqué, l’observation incroyable qu’il vient de faire avec son équipe. Une puissante explosion à la surface d’une naine blanche – que les astronomes appellent nova – et la « boule de feu » de rayons X qui l’a accompagnée. « Ces flashs de rayons X ne durent que quelques heures et sont presque impossibles à prévoir. L'instrument d'observation doit être pointé au bon endroit, au bon moment. »

Une magnifique image détaillée du ciel en rayons X

C’est exactement ce qui s’est produit avec le télescope spatial à rayons X eRosita. À un million et demi de kilomètres de notre Terre, il scrute ceux que les physiciens appellent les rayons X mous depuis 2019. Et le 7 juillet 2020, il a repéré une émission intense dans une région du ciel totalement « noire » seulement quatre heures plus tôt. Quatre heures plus tard, lorsque l’œil de eRosita s’est de nouveau tourné vers cette région du ciel, il n’y avait plus rien.

Une telle explosion de rayons X n’avait encore jamais été directement observée. Le phénomène a pourtant été prédit il y a plus de 30 ans maintenant. La théorie veut en effet que des « boules de feu » de rayons X puissent naître à la surface d’étoiles de type naine blanche. Les naines blanches, ce sont ce qui reste d’étoiles comparables à notre Soleil, une fois qu’elles ont épuisé leur carburant. Des étoiles qui meurent en rétrécissant alors jusqu’à atteindre une taille de l’ordre de celle de notre Terre.

Des rayons X jusqu’à saturation

Mais la présence d’une étoile compagne, bien vivante, elle, peut réussir à les rallumer. Si la naine blanche attire suffisamment d’hydrogène de cette étoile, le gaz va s’accumuler pour former une couche de surface de seulement quelques...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles