Pour la Première dame ukrainienne, concéder un territoire à la Russie, "c'est comme concéder une liberté"

Olena Zelenska, le 1er septembre 2021 - Anna Moneymaker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Olena Zelenska, le 1er septembre 2021 - Anna Moneymaker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Une interview rare. La Première dame ukrainienne Olena Zelenska a répondu ce jeudi aux questions de la chaîne américaine ABC News. Un entretien qui a lieu plus de trois mois après le début de l'invasion russe et au cours duquel l'épouse de Volodymyr Zelensky est montée au créneau.

"Vous ne pouvez pas concéder une partie de votre territoire, c'est comme concéder une liberté", a déclaré Olena Zelenska à la journaliste américaine Robin Roberts.

Il s'agit là de la première interview d'Olena Zelenska depuis le 21 mars dernier. Elle est désormais réfugiée avec ses enfants dans un lieu tenu secret.

Ses propos ont été diffusés après les déclarations de son époux qui a affirmé ce jeudi que l'armée russe occupe actuellement environ 20% du territoire ukrainien, soit à peu près 125.000km2.

"L'agresseur ne s'arrêtera pas là"

"Même si nous concédions notre territoire, l'agresseur ne s'arrêtera pas là, il continuera à faire pression, à lancer de plus en plus de pas en avant et d'attaques contre notre territoire", a également estimé la Première dame ukrainienne.

Les déclarations d'Olena Zelenska ont une résonance particulière alors qu'Emmanuel Macron et Olaf Scholz demandent à Poutine de négocier avec son homologue ukrainien. Le président russe, qui déplace désormais ses troupes vers Severodonetesk, entend bien conserver les territoires conquis sur le sol ukrainien.

Interrogée enfin sur l'enlisement du conflit qui dure depuis 100 jours, la Première dame ukrainienne a expliqué ne pas pouvoir dire quand la guerre prendra fin: "je ne pense pas qu'un Ukrainien puisse répondre à cette question".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles