Première découverte d'une naine brune par ondes radio

Adrien Coffinet, Journaliste scientifique
·1 min de lecture

Lorsque l'on évoque la recherche des exoplanètes ou des naines brunes, les ondes radio ne sont pas la première méthode à laquelle on pense. Pourtant, les ondes radio émises par ces corps peuvent permettre d'obtenir notamment des informations sur l'intensité de leur champ magnétique. Jusqu'à présent, les observations radio ne pouvaient mesurer que des champs magnétiques puissants, de l'ordre de cent fois la force d'un aimant de réfrigérateur ordinaire. Cependant, la faible fréquence d’observation du Low Frequency Array (Lofar), réseau de radiotélescopes installé pour l'essentiel aux Pays-Bas, le rend sensible à des champs magnétiques comparables à ceux d’un aimant de réfrigérateur, ce qui est similaire à ce qui est supposé exister sur les naines brunes les plus froides et sur les grandes exoplanètes.

Grâce à Lofar, une équipe internationale d'astronomes a ainsi pu découvrir la naine brune BDR J1750+3809. L'objet a été surnommé Elegast (« esprit elfe ») par ses découvreurs, d'après le héros du poème médiéval néerlandais Karel ende Elegast (« Charlemagne et Elegast »). L'étude annonçant cette découverte a été publiée ce 9 octobre dans The Astrophysical Journal Letters (prépublication en libre accès sur arXiv).

Le Dr. Harish Vedantham, scientifique de l'équipe d'Astron (l'Institut néerlandais de radioastronomie) et auteur principal de l'étude, explique : « Les champs magnétiques contrôlent les propriétés atmosphériques et l'environnement de rayonnement autour des exoplanètes, et les observations radio sont notre meilleur espoir de les mesurer. Avec cette découverte, nous avons franchi une étape importante vers la réalisation de la promesse de la radioastronomie pour l'exoplanétologie », a déclaré.

Vue d'artiste de BDR J1750+3809, alias Elegast. Les boucles bleues représentent les lignes de champ magnétique. Les particules chargées se déplaçant le long de ces lignes émettent des ondes radio que Lofar a détectées. Certaines particules finissent par atteindre les pôles et...
Vue d'artiste de BDR J1750+3809, alias Elegast. Les boucles bleues représentent les lignes de champ magnétique. Les particules chargées se déplaçant le long de ces lignes émettent des ondes radio que Lofar a détectées. Certaines particules finissent par atteindre les pôles et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura