Première étape en vue de la remise en liberté d'Oscar Pistorius

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Oscar Pistorius devrait prochainement participer à un programme de réinsertion, première étape de sa remise en liberté après avoir été condamné à 13 ans de prison pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp.

Près de huit ans après les faits, Oscar Pistorius pourrait bientôt être libre. La famille de Reeva Steenkamp, sa compagne qu'il a tuée en 2013 dans sa maison de Pretoria, a appris le mois dernier que l'ancienne star des stades devrait prochainement participer à un programme de réinsertion, première étape de sa remise en liberté. Tania Koen, l'avocate de la famille de la jeune femme, a révélé à la presse sud-africaine que les Steenkamp avaient été approchés pour participer à ce programme, qui pourrait les amener -s'ils l'acceptent- à rencontrer le meurtrier de leur fille : «Barry et June Steenkamp ont toujours su, parce que je les ai préparés, qu'Oscar, comme n'importe quel délinquant, pourrait être remis en liberté. Nous pensions qu'il le serait à partir de mars 2023», a expliqué l'avocate à l'antenne de la Radio 702 lundi. «Donc quand le département des services pénitentiaires m'a contactée pour entamer le dialogue avec les Steenkamp, nous avions l'impression qu'il était possible qu'ils soient préparés à un dialogue entre victime et délinquant. Malheureusement, deux jours avant la rencontre avec les Steenkamp, le département m'a contacté pour annuler cette rencontre», a-t-elle expliqué.

«Pour ajouter encore plus de douleur, l'avocat d'Oscar Julian Knight m'a fait savoir le 18 octobre que le comité de probation l'avait informé qu'il allait se réunir le 27 ou le 29 octobre, cela a encore plus choqué la famille», a-t-elle poursuivi, déplorant ce problème de communication comme son confrère représentant le sportif. Interrogée par la chaîne SABC, Tania Koen a fait savoir que ses clients étaient prêts à rencontrer Oscar Pistorius : «La blessure, même si beaucoup de temps s'est écoulé, est toujours vive. Chaque jour est(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles