Pratique. Brexit : tout ce qui change pour les expats français

Courrier Expat (Paris)
·1 min de lecture

Quatre ans après le référendum sur le Brexit et de longues négociations, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont enfin trouvé un accord et la période de transition a pris fin. À compter du 1er janvier 2021, la vie ne sera plus tout à fait la même pour les expatriés français et ceux qui souhaitent s’installer au Royaume-Uni. Le point sur tous les changements à prendre en compte.

Les expatriés déjà installés au Royaume-Uni

Selon un rapport du Sénat, environ 300 000 Français vivent actuellement au Royaume-Uni et à peu près autant se demandent quelles démarches entreprendre pour y rester. Le pays a mis en place un dispositif, le EU Settlement Scheme, qui permet d’obtenir un statut de résident :

  • Vous êtes présents sur le territoire depuis plus de cinq ans. D’après le site officiel d’information sur le Brexit pour les Français, vous devez demander le settled status pour conserver vos droits. Vous pourrez ensuite vivre pour une durée illimitée au Royaume-Uni, et séjourner jusqu’à cinq ans d’affilée dans un autre pays sans perdre vos droits.

  • Vous vivez dans le pays depuis moins de cinq ans. Vous devez demander le pre-settled status, qui vous donnera le droit de séjourner sur le territoire, pour ensuite obtenir le settled status. Attention, pour garder ce statut et espérer le convertir en settled status au bout de cinq ans, il ne faut pas vivre plus de six mois par an ailleurs qu’au Royaume-Uni.

Cette demande doit se faire en ligne et

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :