Présidentielle: après des tensions avec Valérie Pécresse, Éric Ciotti joue l'apaisement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle, et Eric Ciotti, le 6 décembre 2021 à Saint-Martin-Vésubie - Christophe SIMON © 2019 AFP
Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle, et Eric Ciotti, le 6 décembre 2021 à Saint-Martin-Vésubie - Christophe SIMON © 2019 AFP

876450610001_6285462136001

Afficher leur unité. Alors qu'Éric Ciotti a joué sa propre partition dimanche, l'heure est aux retrouvailles ce lundi entre Valérie Pécresse et son concurrent au congrès LR.

"Je veux lui dire mon total et entier soutien", a ainsi expliqué ce lundi au micro de BFMTV le vainqueur du premier tour (25,59%), sèchement battu au second (39,05%).

"Pimenter la campagne" en reprenant des propositions d'Éric Ciotti

Les deux finalistes de la primaire interne LR se sont rendus pour le premier déplacement de campagne de Valérie Pécresse à Saint-Martin-Vésubie, le village natal du député des Alpes-Maritimes, durement touché par la tempête Alex en octobre 2020.

Celle qui représentera la droite à la présidentielle a également multiplié les gestes de soutien à Éric Ciotti. "ll aura une place singulière auprès de moi, la place que tenait un Charles Pasqua auprès de Jacques Chirac", a ainsi estimé la patronne de la Région Île-de-France. 876450610001_6285463413001

La candidate a même assuré qu'elle allait "pimenter" sa campagne en reprenant certaines de ses propositions, comme la baisse des impôts de succession. Les deux élus ont également soigné les images, posant lors de leur déjeuner dans un restaurant du Vieux Nice, tout sourire, autour d'une pissaladière et de petits farcis.

La tentation Zemmour

Sur les bancs des LR, l'heure est au soulagement. Alors que Christian Jacob n'a cessé d'œuvrer à l'unité du parti pendant le congrès de la droite, Éric Ciotti avait fait entendre une autre musique quelques heures seulement après le résultat, laissant craindre un éventuel départ vers Eric Zemmour.

Les deux hommes sont proches et le polémiste n'a pas manqué de féliciter le député après le premier tour. "Heureux, cher Éric, de voir nos idées si largement partagées par les militants LR", s'est ainsi réjoui l'écrivain sur Twitter, avant d'appeler les militants LR à le rejoindre lors de son premier meeting à Villepinte.

"Entre Macron et Zemmour au second tour, je le dis, je préfère Zemmour", avait d'ailleurs déclaré le député le 20 octobre dernier sur Public Sénat.

Trois heures après l'annonce de sa défaite, Éric Ciotti insistait d'ailleurs dans les colonnes de Nice-Matin ce samedi: "j'ai perdu mais mes idées ont gagné." "Le message lancé par Valérie Pécresse n’est pas un bon message", persistait-t-il encore le lendemain lors d'une réunion publique à Nice ce dimanche au micro de BFMTV. Avant d'annnoncer le lancement de son propre courant au sein des LR, "A droite!"

"Un homme de fidélité"

"Je veux aujourd’hui que l’élan qui s’est soulevé lors de cette campagne (..) seul contre tous, se structure, s’organise (...) pour que l’on dise que la droite est de retour, qu’elle est forte, qu’elle ne s’excuse plus", a expliqué le parlementaire devant ses militants, d'après Nice Matin.

Faut-il alors y voir une réaction aux propos tenus samedi soir sur TF1 par la nouvelle candidate de la droite, qui refusait de reprendre certains propositions choc de son collègue, jugées trop à droite de la droite? Une ligne qu'elle martelait encore, ce dimanche, auprès du JDD.

Les deux politiques semblent désormais avoir chacun mis de l'eau dans leur vin.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles