Prêts garantis par l’État : vers un allongement de la durée des remboursements ?

Depuis un an, ByGalis, une entreprise d’événementiel, est à l’arrêt. Les bureaux de Saint-Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne), d’ordinaire animés par la présence d’une centaine de collaborateurs, sont vides. L’entreprise a emprunté 1,8 million d’euros sur cinq ans via un PGE, un prêt garanti par l’État pour payer les charges et les salariés. Le gouvernement permet à l'entreprise de commencer à rembourser un an plus tard, mais avec de plus grosses mensualités. Elle préférerait allonger sa durée de remboursement. "Le PGE nous a sauvés d’abord et aujourd’hui, devient un vrai piège", estime Fabrice Laborde, président de ByGalis. Vers un allongement de la durée des remboursements En France, 700 000 entreprises ont emprunté pour 130 milliards d’euros via le PGE. Certaines s'inquiètent de ne pas pouvoir rembourser. Conscient du problème, le ministre des TPE et PME, Alain Griset, a précisé jeudi 4 février discuter avec la Commission européenne "sur un allongement de la durée des remboursements des PGE". Les commerçants réclament une durée de huit ans. Certains de ces PGE pourraient également être transformés en subventions, a indiqué le ministère de l’Économie.