Prêtre pris pour cible à Lyon : attaque terroriste ou règlement de comptes ?

·1 min de lecture

Quelles étaient les motivations de l'homme qui a tiré à deux reprises sur un prêtre orthodoxe, samedi à Lyon ? Une enquête est en cours pour tenter de le déterminer, au lendemain de l'attaque perpétrée dans le 7ème arrondissement de la ville. Europe 1 fait le point. 

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

L'arme toujours pas retrouvée

Premier élément : c'est toujours la police judiciaire de Lyon qui est chargée des investigations sur cette tentative d'assassinat. Le parquet national antiterroriste n'a, lui, toujours pas été saisi. Mais les deux services sont en contact étroit, selon les informations d'Europe 1. 

On sait aussi qu'un homme a été placé en garde à vue samedi. Son profil correspondait au signalement du tireur (grand, 1,90m, athlétique et portant une gabardine noire), mais sa garde à vue a été levée dimanche après-midi. 

"En l'état des investigations conduites par les enquêteurs, aucun élément ne permet (...) de l'impliquer dans la commission des faits", a expliqué le parquet, ajoutant par ailleurs que l'état de santé de cet homme n'était pas compatible avec une garde à vue.

L'arme, elle, n'a toujours pas été retrouvée. 

Un conflit interne tranché devant la justice

Quant au mobile, certaines sources évoquent la piste d'un différend avec un ancien membre de la communauté : un conflit interne qui a même été jugé devant la justice, puisque le prêtre a eu gain de cause il y a deux ans pour des faits de diffamation à son encontr...


Lire la suite sur Europe1