Un prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, une interpellation

·2 min de lecture

Une nouvelle attaque armée est survenue à Lyon ce samedi en fin d'après-midi, visant un prêtre orthodoxe. Une personne a été interpellée ce soir. 

Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque s'est fait tirer dessus à deux reprises au fusil à canon scié samedi vers 16H00 à Lyon alors qu'il fermait son église et l'auteur des faits est en fuite, a indiqué à l'AFP une source policière.

Le prêtre était "en train de fermer son église" au moment des faits, qui se sont déroulés à l'intérieur du lieu de culte, a-t-on appris de cette source et d'une autre source proche de l'enquête.

"Il n'y avait pas de cérémonie" en cours et "le prêtre n'était pas en tenue", a précisé cette dernière source. Le religieux, âgé de 52 ans, visé par deux coups de feu, a été atteint "au foie et à bout touchant". Il se trouve dans un état grave, selon des sources proches de l'enquête. L'arme n'a pas été retrouvée mais des témoins l'aurait vue, selon une autre source. Le procureur de la République de Lyon Nicolas Jacquet a annoncé samedi soir l'interpellation d'un suspect. "Une personne pouvant correspondre au signalement donné par les premiers témoins a été placée en garde à vue", a indiqué le magistrat, précisant toutefois que le suspect n'était pas porteur d'une arme au moment de son interpellation". "Les vérifications se poursuivent sur son éventuelle implication", a-t-il ajouté dans un court communiqué.

Selon un journaliste de l'AFP sur place, la petite église, assez sobre, est installée dans un quartier résidentiel, avec très peu de gens dans les rues en ce premier week-end de reconfinement.


Lire la suite sur Paris Match