Prêtre orthodoxe agressé à Lyon : le suspect mis en examen et écroué

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Le suspect s'en est pris au religieux pour une histoire de moeurs. 
Le suspect s'en est pris au religieux pour une histoire de moeurs.

Une semaine après la tentative de meurtre visant un prêtre orthodoxe à Lyon, l'enquête a fait un grand bond en avant. L'agresseur du religieux, blessé par balles le 31 octobre à Lyon, a été mis en examen pour tentative d'assassinat et placé en détention provisoire dimanche 8 novembre, conformément aux réquisitions du parquet. Âgé de 40 ans et de nationalité géorgienne, il avait été interpellé vendredi en compagnie de son épouse, une Russe trentenaire. La garde à vue de celle-ci avait été levée samedi soir, « aucun élément relatif à une participation aux faits ne lui étant reproché en l'état de l'enquête », selon le procureur de la République à Lyon, Nicolas Jacquet.

Devant les enquêteurs de la police judiciaire, le mis en cause a reconnu avoir tiré sur la victime, expliquant avoir voulu s'en prendre au prêtre parce qu'il entretenait une relation adultère avec sa conjointe. Le suspect a affirmé cependant qu'il voulait blesser son rival amoureux et non le tuer, a souligné le procureur.

Le religieux touché par deux coups de feu

L'homme de foi, de nationalité grecque, s'était fait tirer dessus au fusil à canon scié samedi 31 octobre vers 16 heures à Lyon. Il était « en train de fermer son église », avait expliqué une source policière à l'Agence France-Presse. Dans la soirée, le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, avait annoncé l'interpellation d'un suspect. « Une personne pouvant correspondre au signalement donné par les premiers témoins a été pl [...] Lire la suite