Prêtre blessé par balle à Lyon : la piste du règlement de comptes étudiée

Samedi 31 octobre, à Lyon (Rhône), un prêtre orthodoxe a été blessé par balle alors qu'il fermait les portes de son église. Le mystère demeure quant aux raisons ayant poussé l'assaillant - toujours en fuite - à commettre un tel acte. "De source policière, le prêtre grec serait en conflit avec certaines personnes, avance Benjamin Savart, envoyé spécial de France Télévisions sur place. Il pourrait donc s'agir d'un règlement de comptes. D'ailleurs, le parquet antiterroriste n'a pas été saisi de cette affaire." "Le climat n'était pas sain" Le prêtre entretiendrait donc des rapports conflictuels avec d'autres individus. Une information confirmée par le témoignage d'un pasteur orthodoxe à Lyon : "Depuis l'arrivée du prêtre au milieu des années 2000, il y a toujours eu un conflit dans cette église, raconte l'archiprêtre Antoine Callot à France Info. Il y a déjà eu des interventions de la police, qui avait été appelée par le père Nicolas. Il y avait des bagarres dans l'église. Le climat n'était pas sain."