Prévisions. Est-ce que nous voyagerons en 2022 ? Et si oui, comment ?

·1 min de lecture

Le magazine allemand Der Spiegel a identifié huit tendances pour les voyages en 2022, une année qui sera encore marquée par la pandémie.

La crise sanitaire a bouleversé nos habitudes et restreint nos possibilités en termes de mobilité. Les mesures imposées par certains pays, les fermetures de frontières, les annulations de vols… Tout cela a contribué à rendre le fait de voyager, que beaucoup prenaient pour quelque chose d’habituel, voire de simple, particulièrement compliqué. Le magazine allemand Der Spiegel s’est donc demandé ce que nous réservait 2022 et a identifié huit grandes tendances pour l’année à venir.

1 – Voyager, oui, mais en caravane

Ou en van, ou s’installer dans un mobile home. C’est ce que “le géographe humain Markus Hilpert de l’université d’Augsbourg appelle le ‘tourisme low touch’, c’est-à-dire un voyage avec le moins de contacts possible”.

À lire aussi: Podcast. “Vanlife”, “saudade”, “resfeber”… À vos marques, prêts, voyagez !

2 – Réserver une location plutôt qu’un hôtel

Là encore, il s’agit de rester entre soi et de limiter la fréquentation du public pour des raisons sanitaires.

3 – Partir en groupe

Entre amis, en famille. En tout cas, pas seul. Deux ans de sociabilité réduite et de rencontres sur Zoom donnent envie de vraies retrouvailles.

4 – Mettre son animal domestique dans ses valises

La pandémie a poussé de nombreuses personnes, craignant la solitude, à adopter un chien ou un chat. De plus en plus de voyageurs font donc route avec leur animal et de plus en plus d’hôtels les acceptent.

5 – Oublier les listes infaisables

Avant le Covid-19, il était fréquent de dresser des listes d’endroits lointains que l’on aimerait voir une fois dans sa vie. La crise “nous a appris à ne pas attendre ou à nous

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles