Prévision intelligente dans les transports en Ile-de-France

·2 min de lecture

L’Institut de recherche technologique SystemX vient de conclure un projet sur la modélisation des comportements de voyageurs et l’information des usagers à partir d’une base de quatre années de données. Les simulations étaient basées sur la ligne H du Transilien.

Que se passe-t-il du côté des voyageurs quand un incident ralentit une ligne de train de banlieue ? Comment les usagers se répartissent sur les autres moyens de transports quand un train est annulé ? L’Institut de recherche technologique SystemX, basé sur le plateau de Saclay, a procédé à des simulations dans le cadre d’un projet de recherche lancé en 2017, Information Voyageurs Augmentée (IVA). Il impliquait la SNCF, Île-de-France Mobilités, l’organisme en charge des transports dans la region Parisienne, l’université Gustave Eiffel ainsi que la société Kisio Digital, fournisseur de calculateur d’itinéraire appartenant au groupe Keolis, et la start-up parisienne SpirOps spécialisée en intelligence artificielle.

L'intégration de véhicules particuliers : vélos, trottinettes, etc.

Les enjeux étaient doubles. A la fois fournir aux opérateurs de transport une vision à court et moyen terme de ce que font les usagers mais aussi adapter l’information voyageurs dans les cas de perturbation et voir quel impact a celle-ci. "Un troisième volet consistait à améliorer l’interopérabilité des systèmes d’information et des modes de transport, ajoute Mostepha Khouadjia, chef du projet. Nous avons développé une sur-couche au calculateur d’itinéraire de Kisio Digital pour qu’il intègre les véhicules particuliers, les vélos, les trottinettes…”.

Les données allaient de 2016 à avant la crise sanitaire du Covid-19, portant sur la ligne H du Transilien : taux de charge, incidents, occupation des trains, nombre de voyageurs qui montent ou descendent à chaque arrêt… Les partenaires du projet ont pu travailler sur la prévision de ces divers indicateurs via des technologies d’intelligence artificielle, pour, par exemple, prédire l’affluence dans un quart d’heure, une demi-heure, une heure...

La régulation des flux de voyageurs

Le calculateur d’itinéraire a pu également proposer des parcours en se basant sur des préférences indiquées par l’usager. Comme la priorité donnée à la rapidité du trajet[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles