Prévention, lutte, reboisement: comment faire face aux feux extrêmes?

Dans un rapport publié le 3 août et alors que la France est touchée par une canicule et une forte sécheresse, le Sénat propose 70 recommandations afin de mieux prévenir et lutter contre les feux de forêt et de végétation.

En seulement 12 jours, plus de 20 000 hectares ont été réduits en cendre en Gironde. Pendant ce temps, près de 2 000 hectares ont brûlé en Bretagne et des départs de feux sont signalés dans toute la France, alors que le pays suffoque sous la troisième vague de chaleur de l’été. « Parmi les plus grands incendies ayant touché la France ces 40 dernières années, trois se sont déclenchés en 2021 et 2022 », alertent des sénateurs dans un rapport intitulé Feux de forêt et de végétation : prévenir l'embrasement.

Selon les sénateurs, la France doit se doter d’une stratégie « nationale et territoriale » basée sur l’« aménagement » des forêts, la « prévention », le renforcement des moyens, l’engagement du monde agricole et le reboisement, car avec les conditions climatiques qui se dégradent et les sécheresses, comme celle qui touche tout le pays en ce début du mois d'août, « le risque d'incendie devrait s'accroître significativement ».

Ces propositions émises par les sénateurs doivent se transformer en un projet de loi d'ici à la fin de l'année. L'objectif ? Permettre à la France d'éteindre les flammes.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles