Les "prétendus défenseurs de la laïcité sont en fait des pyromanes"

·1 min de lecture

Le projet de loi "confortant le respect des principes de la République", dit projet de loi "séparatisme", a fait son retour lundi à l’Assemblée nationale pour une deuxième lecture. Et les débats promettent une nouvelle fois d’être houleux. Voulu comme un "marqueur" du quinquennat Macron, ce projet de loi prévoit des mesures sur la neutralité du service public, le contrôle renforcé des associations, une meilleure transparence de l'ensemble des cultes et de leur financement, l'instruction à domicile, ou encore la lutte contre les certificats de virginité ou la polygamie.

Invités d’Europe 1 mardi midi, Didier Leschi, haut fonctionnaire, spécialiste des cultes , et Jean-François Colosimo, théologien orthodoxe, historien et essayiste, ont donné leur avis sur ce projet de loi. Tous les deux ont écrit avec Regis Debré le livre République ou barbarie, qui prolonge le débat sur la laïcité. L'écriture de l’ouvrage avait d’ailleurs été lancée avant que la loi "séparatisme" ne soit mise sur le devant de la scène.

>> Retrouvez les entretiens de Patrick Cohen tous les jours sur Europe 1 à 12h40 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"La laïcité, la manière dont l’état neutralise l’espace public"

"La laïcité en France, c’est la manière dont l’état neutralise l’espace public, de manière à ce que dans la préservation des convictions et des croyances de chacun, on puisse vivre en commun", a d’abord posé Jean-François Colosimo.

Il a ensuite salué ce qu’on appelle désormais le "discours des M...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles