Présidents : le tacle de François Hollande à Emmanuel Macron en découvrant le film

·1 min de lecture

Que diriez-vous si un cinéaste venait à vous pour vous avertir qu’un film vous concernant était en cours de production ? Nicolas Sarkozy, lui, n’était pas vraiment emballé par l’idée. L’ancien chef d’Etat fait partie des deux figures politiques dont Anne Fontaine, la réalisatrice de Présidents, s’est inspirée pour son long-métrage. Le topo ? Deux ex-présidents, aux partis opposés, choisissent de s’allier pour empêcher l’extrême droite d’arriver au pouvoir. Pour les incarner, le choix d’Anne Fontaine s’est porté sur Jean Dujardin pour Nicolas – l’acteur a d’ailleurs été critiqué pour sa performance par les internautes -, et Grégory Gadebois dans le rôle de François. Très vite, les choses ont été mises au clair par les protagonistes et la cinéaste. En aucun cas il était question d’imitation ou d’incarnation des présidents qu’ont pu être François Hollande et Nicolas Sarkozy : « L’idée, c’était de faire une comédie à la fois imaginaire et vraisemblable. […] Vous partez de quelque chose de réel. Et en même temps, vous inventez un univers parallèle », expliquait Anne Fontaine sur LCI.

Si Nicolas Sarkozy s’est abstenu de jeter un œil au résultat, François Hollande ne s’est pas gêné. Présent à Tulle pour l’avant-première organisée le 18 juin dernier, l’ancien chef d’Etat s’est lâché comme le dévoile Le Parisien : « Le film est très spirituel, profond, mais il est aussi très drôle. Même Nicolas Sarkozy n’est pas caricaturé. On s’attache presque à lui. Même si je n’irai pas jusque-là », (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Anne-Élisabeth Blateau (Scènes de ménages) : l'actrice hospitalisée en état d'ivresse après une altercation avec la police
Allison Mack (Smallville) condamnée à trois ans de prison pour son implication dans une secte sexuelle
Bill Cosby : la condamnation pour agression sexuelle de l'acteur annulée
Elizabeth II en Écosse : après William, la princesse Anne retrouve la reine pour une visite champêtre
Euro 2021 : ce qui a "rendu fous" les joueurs de l'équipe de France pendant la compétition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles