Présidentielles : questions sur les sondages

France 2

Jusqu'à quatre sondages par jour sont publiés entre les différents instituts. S'ils rythment cette campagne présidentielle, influencent-ils pour autant le choix des électeurs ? Pour Alain Garrigou, fondateur de l'Observatoire des sondages, la réponse est oui. "Les sondages ne valent rien très longtemps avant l'élection, et quand ils commencent à valoir quelque chose,

ils ont des effets sur les conduites. Ils encouragent notamment le vote stratégique au détriment du vote d'adhésion", analyse-t-il.

Une photographie de l'électorat

Alors faut-il interdire de publier des sondages au moins une semaine avant le vote, comme c'était le cas en France jusqu'en 2002 ? Pour ces militants de Benoît Hamon, la réponse est oui. "Pour moi, cela influence beaucoup le vote, et je serais pour interdire les sondages dans une élection présidentielle", confie un jeune militant du PS. Pour les sondeurs, interdire leur publication reviendrait à dissimuler une information aux électeurs. À chaque électeur de faire le tri, de prendre les sondages pour ce qu'ils sont : une photographie de l'électorat, en aucun cas une prédiction du vote.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Une cinquantaine de militants anti-nucléaire bloquent un train d'uranium à Narbonne
En Égypte, les coptes préparent Pâques sous haute surveillance : "Cette année, je n'ai pas la force"
Centenaire du Chemin des Dames : "On est dans le noir mais on entend l’adversaire"
Week-end de Pâques : cela risque de clocher sur les routes
Corée du Nord : la tension monte avec les États-unis

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages