Présidentielle au Brésil : les bureaux de vote ont fermé

156 millions de Brésiliens sont appelés aux urnes dimanche pour départager Lula et Jair Bolsonaro au deuxième tour de la présidentielle.  - Credit:MICHAEL DANTAS, MICHAEL DANTAS / AFP
156 millions de Brésiliens sont appelés aux urnes dimanche pour départager Lula et Jair Bolsonaro au deuxième tour de la présidentielle. - Credit:MICHAEL DANTAS, MICHAEL DANTAS / AFP

Lula va-t-il faire un come-back à 77 ans ? Bolsonaro peut-il gagner ? Refuser la défaite ? Plus de 156 millions de Brésiliens étaient appelés à élire dimanche 30 octobre leur président lors d'un scrutin à l'issue incertaine, après une campagne très tendue où le Brésil est plus que jamais coupé en deux. Les bureaux de vote ont fermé ce dimanche à 21 heures, heure de Paris.Dans ce climat ultra-polarisé les réseaux sociaux ont charrié des torrents de désinformation et les candidats se sont insultés copieusement devant des dizaines de millions de téléspectateurs.

Des Brésiliens souvent pressés « qu'on en finisse » se rendent dans les bureaux de vote ce dimanche à partir de 8 heures (13 heures à Paris) dans le pays aux dimensions continentales. Si les sondages prédisent depuis des mois un 3e mandat de quatre ans à l'ex-chef d'État de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), le président sortant d'extrême droite Jair Bolsonaro, 67 ans, peut encore y croire après son score inattendu du premier tour du 2 octobre : 43 % contre 48 % à Lula.

Bolsonaro, auquel les sondages avaient donné une douzaine de points de retard, a bénéficié d'une dynamique dans l'entre-deux-tours, quand la gauche semblait, elle, un peu sonnée. Publié samedi soir, l'ultime sondage Datafolha peut donner des raisons supplémentaires d'espérer à Bolsonaro : l'écart se resserre, avec une victoire de Lula à 52 %/48 %. La marge d'erreur est de + /- 2 points et les enquêtes d'opinion se sont déjà tr [...] Lire la suite