Présidentielles 2022 : la thématique de la sécurité déjà au programme

Un projet de loi en préparation depuis des mois refait surface 48 heures après l'attentat au commissariat de Rambouillet (Yvelines). Ce nouveau texte pour lutter contre le terrorisme islamiste sera présenté dès mercredi 28 avril en Conseil des ministres. Dans le "Journal du Dimanche", Gerald Darmanin détaille la riposte du gouvernement après les accusations de laxisme d'une partie de l'opposition. Depuis 2017, le gouvernement a fait voter deux lois antiterroristes. L'opposition attaque sur le thème de l'immigration À peine le profil de l'assaillant de Rambouillet connu, le Rassemblement national et la droite attaquent sur un angle : l'immigration. "Si l'on veut lutter contre le terrorisme de manière efficace, il faut d'abord cesser de nier le lien entre terrorisme et immigration. Il y a un lien entre le terrorisme et l'immigration, notamment l'immigration la plus récente", a lancé Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. À un an de l'élection présidentielle, le thème de l'insécurité redevient l'une des priorités des Français, selon les sondages.