Présidentielles 2017 : les mesures de sécurité prises pour le vote

France 3

Les bureaux de vote sont-ils des cibles pour les terroristes ? Sur tout le territoire, on s'organise pour

sécuriser l'élection. À Châlons-en-Champagne (Marne), des mesures ont été prises. "Nous allons bloquer des portes, nous allons sécuriser des accès", confie Olivier Guyot, le directeur de l'État civil et de la population de la ville.

50 000 policiers et gendarmes supplémentaires

Policiers et gendarmes seront mobilisés pour protéger les électeurs. La loi interdit le port d'armes à l'intérieur des bureaux de vote. Toutefois, des dérogations sont prévues afin d'autoriser la présence de forces armées à la demande des présidents de bureaux de vote. Les maires ont aussi la possibilité de faire appel à des agents de sécurité privés. Plusieurs grandes villes y auront recours, comme à Strasbourg (Bas-Rhin). 67 000 bureaux de vote accueilleront les électeurs sur l'ensemble du territoire. 50 000 policiers et gendarmes supplémentaires seront mobilisés.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attaque de Dortmund : l’appât du gain comme principale motivation
L'association des Sauveteurs en mer fête ses 50 ans et continue d'attirer de nombreux jeunes
Le pitch start-up. Nodon veut simplifier la maison connectée
Agriculture : comment la financiarisation des terres piège le modèle français
Jardin. Le haricot escargot ou haricot limaçon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages