Présidentielle: Zemmour revendique 300 promesses de parrainages et en appelle aux maires de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français
Éric Zemmour lors d'un discours à Paris le 4 janvier 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Éric Zemmour lors d'un discours à Paris le 4 janvier 2021 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

"Cette histoire de parrainages est absolument folle", s'est plaint ce jeudi matin Eric Zemmour sur les ondes d'Europe 1.

"On est à peu près à 300 promesses (de parrainages, NDLR)", a revendiqué le candidat d'extrême droite à la présidentielle.

"Ce qui est à la fois beaucoup parce qu'on n'a pas d'élus, on est un parti nouveau, on a 75.000 militants en un mois, en même temps ce qui n'est rien parce qu'il faut 500, et que tout le monde nous dit qu'il faut en fait 600 ou 700 pour être sûr parce que tout le monde se rétracte au dernier moment", a-t-il poursuivi.

Selon le candidat, certains maires refusent d'accorder leur parrainage car ils ne veulent pas que leur nom soit rendu public.

A ce stade, il ne s'agit que de promesses faites par les maires. La récolte des signatures en bonne et due forme ne pourra se faire qu'entre les 30 janvier et 4 mars prochains, date limite pour déposer son dossier. 500 signatures sont nécessaires pour valider sa participation à l'élection présidentielle.

876450610001_6290008445001

Appel à David Lisnard

"En réalité, il y a eu une perversion de la loi originelle par Francois Hollande dans le mandat précédent en rendant publics les noms des maires, c'est un scandale démocratique", s'est agacé Eric Zemmour.

"Personne ne m'aide", a-t-il également déploré, avant de lancer un appel aux maires de France.

"Je fais un appel à David Lisnard, que je connais (président de l'Association des maires de France, NDLR), personne remarquable, un démocrate. Je lui propose de demander aux maires de faire un pool de signatures et de donner des signatures à tous les candidats qui sont minimum à 5%, 8% c'est lui qui décidera, que les noms ne veuillent plus rien dire puisque ça sera décidé par tous les maires. Je pense que ça serait une mesure démocratique", a développé Eric Zemmour, assurant également penser à Marine Le Pen en proposant cette mesure.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles