Présidentielle: Zemmour se dit "raisonnablement optimiste" pour l'obtention des 500 parrainages

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français
Éric Zemmour, invité de BFMTV mercredi 12 janvier 2022 - BFMTV
Éric Zemmour, invité de BFMTV mercredi 12 janvier 2022 - BFMTV

Changement de pied. Il y a quelques jours encore, Éric Zemmour, qui revendiquait quelque 300 promesses de parrainages, se montrait inquiet et en appelait à l'Association des maires de France (AMF) pour obtenir les 500 signatures nécessaires pour avoir un bulletin de vote à son nom à la présidentielle.

"J'en avais 300 à peu près 290, et j'en ai eu cette semaine 23 de plus, donc ça avance, je suis raisonnablement optimiste", a déclaré ce mercredi soir au cours de l'émission Face à BFM le candidat d'extrême droite à la présidentielle.

La semaine passée, sur Europe 1, Éric Zemmour avait fustigé une "perversion de la loi originelle par François Hollande dans le mandat précédent, en rendant publics les noms des maires" parrainant les candidats. Il avait à cet égard dénoncé "un scandale démocratique".

"Je me suis retroussé les manches"

Revenant sur ses propos ce mercredi soir, l'ancien journaliste a assumé. "J'ai dit ce que je pensais de la réforme de François Hollande, je vais pas épiloguer 3000 ans là-dessus. J'espère bien que je les aurai", a-t-il coupé. "Je les aurai et je serai au second tour", a-t-il ajouté.

"Je ne pleurnichais pas, je disais comme Jean-Luc Mélenchon, comme Marine Le Pen, que c'était très difficile de les obtenir et que je trouvais scandaleux ce qui avait été fait. Maintenant, je suis comme tout le monde, je me suis retroussé les manches, mon équipe est formidable, l'arrivée de Guillaume Peltier (transfuge de LR devenu porte-parole d'Éric Zemmour, NDLR), qui connaît très bien ce système-là est une aide formidable", a ajouté Éric Zemmour.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles