Présidentielle : Yannick Jadot juge l'initiative de Taubira «pas totalement à la hauteur» des enjeux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Christophe Michel / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le candidat écologiste à la présidentielle a jugé vendredi l'initiative de l'ancienne ministre - qui envisage de se présenter- "pas totalement à la hauteur" des enjeux auxquels la France est confrontée.

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a jugé vendredi l'initiative de l'ancienne ministre Christiane Taubira, qui envisage de se présenter, "pas totalement à la hauteur" des enjeux auxquels la France est confrontée. "Christiane Taubira est incontestablement une femme remarquable", et "je sais les valeurs qui l'habitent, mais à quatre mois de l'élection présidentielle, 'je poste une vidéo de trois minutes et je reviens dans un mois', c'est pas totalement à la hauteur des difficultés que rencontre notre pays", a-t-il estimé sur France Bleu, glissant au passage que son initiative vient "après cinq années de retrait de la vie politique".

Christiane Taubira a annoncé vendredi dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, qu'elle "envisage" sa candidature à l'Elysée, disant vouloir "mettre toutes (ses) forces dans les dernières chances de l'union" de la gauche, aujourd'hui dans "l'impasse" car divisée. Elle a donné "rendez-vous à la mi-janvier" à ses sympathisants.

"Il y aura une candidature écologiste, ce sera la mienne"

Yannick Jadot a, lui, exclu tout retrait de sa propre candidature. "Je n'ai pas envisagé d'être candidat ; je suis candidat à l'élection présidentielle", et "on ne rediscutera pas de la candidature écologiste dans la France d'aujourd'hui. Il y aura une candidature écologiste, ce sera la mienne", a-t-il assuré. "Je dis à Christiane Taubira, comme aux autres: venez travailler, avec vos histoires, vos propositions, vos idées, mais autour du projet écologiste et de la candidature écologiste, pas simplement pour essayer de trouver une porte de sortie à une candidature socialiste en difficulté", a-t-il relevé.

"Je ne veux pas sauver la gauche, je veux sauver la France", a-t-il insisté, en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles