Présidentielle: Xavier Bertrand refuse le soutien de Renaud Muselier

·2 min de lecture

Rififi chez les LR. Le président de la région Paca Renaud Muselier a apporté son soutien à Xavier Bertrand en vue du congrès. Mais ce dernier a refusé la main tendue pour voler au secours d'Eric Ciotti, attaqué par le même Muselier. 

Le président LR de la région Paca Renaud Muselier a apporté mardi son soutien à Xavier Bertrand dans la course à l'investiture LR pour la présidentielle, mais s'est fait recadrer par ce dernier pour avoir taclé Eric Ciotti, en le qualifiant de "faux-nez" de l'extrême droite.

"Je fais un choix personnel: soutenir Xavier Bertrand" qui "a l'expérience nécessaire" et "est un bon président de région", a expliqué Renaud Muselier dans le Parisien publié mardi, à l'approche du congrès de LR qui désignera le candidat, du 1er au 4 décembre. Le président des Hauts-de-France "respecte nos valeurs, contrairement à certains de nos cadres qui trahissent notre héritage", et il "n'aura jamais la main qui tremble face à l'extrême droite", a ajouté M. Muselier qui s'en est vivement pris à Eric Ciotti.

Le député des Alpes-maritimes a "du talent pour envoyer des signaux à l'extrême droite" et "il en est le faux-nez", a assuré M. Muselier. Selon lui, "c'est une faute morale et politique" car "tous ceux qui font des clins d'œil à Eric Zemmour se trompent lourdement". D'ailleurs "si Ciotti gagne le Congrès, j'irai directement chez Macron", a-t-il assuré, ajoutant: "Ça n'arrivera jamais, je suis tranquille".

"Petit télégraphiste de Macron", réplique Ciotti

Répliquant sur Twitter, le député des Alpes-Maritimes a qualifié Renaud Muselier de "petit télégraphiste de Macron" qui "apporte son soutien à Xavier Bertrand en m’attaquant et en attaquant le président LR des maires de France David Lisnard dans des termes orduriers et grossiers".

"Est-ce que Xavier Bertrand accepte ce soutien et valide de telles attaques?" s'est interrogé Eric Ciotti. Xavier Bertand a aussitôt répondu sur Twitter: "Renaud Muselier a choisi de m’apporter son soutien, mais je(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles