Présidentielle : en visite à l'usine Whirlpool d'Amiens, "Le Pen a bien joué, mais Macron a su riposter"

franceinfo
Emmanuel Macron à Amiens : le président veut changer son image

Cette fois, la campagne pour le second tour de la présidentielle a bien commencé. Marine Le Pen s'est rendue par surprise, mercredi 26 avril, auprès des salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), dont l'activité est menacée de délocalisation en Pologne. Emmanuel Macron, qui avait prévu de faire de même dans l'après-midi, après avoir rencontré l'intersyndicale, a été pris de court.

Sur les chaînes d'information en continu, le parallèle était saisissant : alors que Marine Le Pen se prenait en photo avec les ouvriers, Emmanuel Macron, lui, se trouvait dans une grande salle à moitié vide avec une poignée de représentants du personnel. Et, dans l'après-midi, c'est sous les huées qu'il a été accueilli sur le terrain. Christian Delporte, spécialiste de la communication politique, décrypte la séquence pour franceinfo.

Franceinfo : que retenez-vous de cet après-midi à l'usine Whirlpool ?

Christian Delporte : Selon moi, cette séquence donne le coup d'envoi de la campagne pour le second tour. Marine Le Pen, qui avait jusque-là fait une campagne assez tiède, a aujourd'hui réalisé un joli coup médiatique. Elle a court-circuité tout le plan établi par Emmanuel Macron en s'inscrustant devant l'usine Whirlpool pile au moment où lui était en train de discuter avec des représentants du personnel à la chambre de commerce et d'industrie.

Quel message a souhaité faire passer Marine Le Pen ?

Elle a cherché la confrontation. C'est comme en sport, lorsque l'outsider vient titiller le favori. Elle n'a rien à perdre, elle est loin dans les intentions de vote du second tour, alors elle fonce. Après, les deux candidats se sont véritablement différenciés au niveau du style.

C'est-à-dire ?

Marine Le Pen est essentiellement venue faire des selfies avec des salariés en souffrance qui ont peur pour leur avenir. C'est de la récupération politique de base. Elle était dans l'émotion pure. D'ailleurs, elle (...) Lire la suite sur Francetv info

Whirlpool : la folle journée d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen en quatre actes
Nice : les électeurs de droite hésitent
M. Le Pen : à la conquête des pécheurs
Whirlpool : qu’ont retenu les ouvriers ?
Économie, Europe, Institutions... Les programmes de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont-ils compatibles ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages