Présidentielle : Valérie Pécresse refuse le don de 2 000 euros de Nicolas Sarkozy

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elle est à la recherche de 7 millions d'euros depuis sa déroute à la présidentielle et est elle-même personnellement endettée à hauteur de 5 millions d’euros. Mais Valérie Pécresse a voulu montrer qu'elle n'était pas prête à tout accepter : l'ancienne candidate LR a refusé un don de Nicolas Sarkozy , selon une information de Politico jeudi et confirmée depuis par l'entourage de l'intéressée. Cette somme s'élevait à 2 000 euros, précise Le Parisien. En apprenant que l'ancien chef de l'État lui avait fait un virement bancaire il y a une dizaine de jours, Valérie Pécresse  l'a fait re-créditer dans la journée.

Lire aussi - Nicolas Sarkozy aurait fourni à Emmanuel Macron une liste d’élus LR prêts à basculer pour les législatives

« Elle ne demande pas la charité, mais la solidarité et l'amitié. C'est une femme d'honneur », a expliqué à l'AFP un proche de la présidente de la Région Ile-de-France. Cet épisode vient conclure le long feuilleton du non-soutien de Nicolas Sarkozy à la candidate de son parti lors de cette présidentielle. L'ancien président, qui entretient de bonnes relations avec Emmanuel Macron , était resté muet jusqu'au premier tour et le score historiquement bas pour un représentant de la droite de gouvernement à une présidentielle (4,78 %). Nicolas Sarkozy avait ensuite appelé à voter pour son successeur, face à Marine Le Pen, sans mentionner le nom de Valérie Pécresse.

Environ 2,5 millions d'euros récoltés

En obtenant moins que les 5 % des voix nécessaires pour obt...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles