Présidentielle: Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez mettent en scène leurs retrouvailles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez au Puy-en-Velay le 21 janvier 2022 - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La candidate de la droite a affiché sa proximité avec l'ancien patron des LR. Si les deux élus ne s'apprécient guère, ils ont tout intérêt à s'afficher ensemble.

Montrer un visage uni à moins de trois mois du premier tour. Valérie Pécresse s'est affichée ce vendredi aux côtés de Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Malgré un lourd passif, les deux élus ont tenu à mettre en scène leurs retrouvailles.

"C'était important pour moi d'accueillir Valérie chez moi. C'est un symbole, le symbole de mon soutien et de mon engagement total à ses côtés", a avancé au début de leur rencontre l'ancien président des Républicains au micro de BFMTV, ce vendredi.

"Gagner ensemble"

Ce soutien n'allait pas vraiment de soi. C'est l'arrivée de l'Auvergnat à la tête du parti de droite en 2019 qui avait poussé la désormais candidate des LR à claquer la porte et à lancer son propre mouvement, Libres!

Mais c'est désormais de l'histoire ancienne, assure la politique. "Je sais que ça vous dérange que la droite soit de retour et peut-être que ça vous dérange aussi qu'elle soit totalement unie. Mais on va gagner ensemble", avance la patronne de la région Île-de-France.

À l'appui de ses propos, une réunion publique tenue conjointement après une visite dans une maison de santé et une déambulation dans la cathédrale du Puy-en-Velay. Laurent Wauquiez aura "un rôle pilier" dans sa campagne à la tête du comité de soutien des élus, a d'ailleurs insisté Valérie Pécresse.

Un allié de poids auprès des sympathisants de droite

Chez l'un comme chez l'autre, ce déplacement n'est pas dénué d'arrières-pensées. L'ancien maire du Puy-en-Velay, ancré à la droite des LR, reste très populaire parmi les militants du parti mais est aussi apprécié d'une partie des sympathisants d'Éric Zemmour. Ce soutien, alors que Valérie Pécresse a été accusée pendant la campagne interne d'être "la plus macroniste de la droite" par Éric Ciotti, a du poids.

Pour assurer de sa bonne volonté, Laurent Wauquiez a même lancé un "serment du Puy-en-Velay : que 2022 sonne l'heure du retour de la France".

Le président d'exécutif régional voit aussi son intérêt dans ce soutien. Alors que Laurent Wauquiez ne s'est pas présenté au congrès des LR à l'automne dernier, semblant estimé que l'élection était perdue d'avance pour la droite, la donne a aujourd'hui changé.

En capacité de se qualifier au second tour face à Emmanuel Macron d'après les sondages, il sait que les militants ne lui pardonneraient pas son manque d'engagement. Un handicap s'il envisageait de se présenter en 2027 dans la course à l'Élysée.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marine Le Pen : "Valérie Pécresse, elle n’a pas de convictions. Elle tourne, elle vire, elle n'est pas fiable... Ce serait un drame pour le pays"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles