Présidentielle : les trois signes qui expliquent la sérénité de Marine Le Pen

Yaël Goosz, franceinfo
Présidentielle : les trois signes qui expliquent la sérénité de Marine Le Pen

À neuf jours du premier tour la présidentielle, Marine Le Pen affiche une grande sérénité. Dans les coulisses de l’émission 8h30 Aphatie sur franceinfo, vendredi 14 avril, la candidate du Front national (FN) s'est présentée détendue et peu avare de confidences sur la campagne électorale.


Elle est déjà dans l'entre-deux-tours

Entre deux bouffées de cigarette électronique, Marine Le Pen évoque déjà l’après 23 avril, avec une pointe de nostalgie. "J'ai adoré les meetings à la ferme", déclare la candidate, au lendemain d'un meeting à Pageas, en Haute-Vienne. Que prévoit-elle d'ici le 7 mai ? Uniquement du grand format pendant la quinzaine de jours avant le second tour du scrutin. Comme si le premier tour n'était qu'une formalité, on apprend que l’heure est aux négociations pour réserver une grande salle à Nice pour le début mai. Un autre lieu de rendez-vous avec les sympathisants reste à caler à Paris le 1er mai.

Se présente aussi le débat d'entre-deux-tours le 3 mai prochain, mais face à quel autre candidat ? Marine Le Pen n'exclut pas François Fillon, parce que, dit-elle, la peur de Mélenchon réveille les électeurs de droite. L’hypothèse d’une confrontation avec le candidat issu de la primaire de la droite l'amuse, "rien que pour voir la gueule des journalistes", dit-elle en éclatant de rire. Toutefois, l’adversaire idéal, à ses yeux, reste Emmanuel Macron, afin de pouvoir cliver entre "mondialistes" et "patriotes". "Je l'aurais dessiné, je n'aurais pas fait mieux", confie-t-elle. "Être nouveau, c'est ne pas avoir été au pouvoir", fait-elle remarquer pour marquer sa différence avec l'ex-ministre de l'Economie.

Les chiffres parlent pour elle

Marine Le Pen évoque son socle électoral, installé sur la durée. En 2015, son parti était à 25% aux élections départementales, puis au-delà de 27% aux régionales. Ce vote est fixé, selon la candidate frontiste. S’il y (...) Lire la suite sur Francetv info

Journal de campagne : le retour de Marine Le Pen
Présidentielle : Marine Le Pen se présente comme "la candidate des limites" pour éviter "la loi de la jungle"
Présidentielle : les quatre affaires qui pourraient plomber la campagne de Marine Le Pen
Présidentielle : Le Pen passera la soirée du 1er tour à Hénin-Beaumont
Présidentielle 2017 : Jacques Cheminade, le doyen des candidats

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages