Présidentielle : les trois enseignements du second tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© LUDOVIC MARIN / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les urnes ont parlé. Emmanuel Macron a été réélu dimanche président de la République face à Marine Le Pen , avec environ 58%, selon les estimations disponibles à 20 heures, à l'issue du second tour de la présidentielle . Une nette victoire pour le président candidat, néanmoins tempérée par l'écart serré, plus serré qu'en 2017 (66,10% contre 33,90%), entre les deux candidats, et par une abstention élevée (28%). Comment comprendre ces résultats ? Europe 1 vous livre, à chaud, les premiers enseignements.

>> Revivez la soirée électorale du second tour

Les électeurs de Mélenchon ont joué un rôle clé

"C'est une victoire nette, mais qui, malgré tout, est une victoire avec huit points de moins qu'en 2017", souligne, pour sa part, Bruno Jeanbart, directeur général adjoint de l’institut de sondages Opinion Way, invité d'Europe 1 et CNews à l'occasion de la soirée électorale. "Donc, on voit comment, en cinq ans, le paysage politique a bougé et c'est une victoire nette qui s'explique notamment par le fait que ce soir, environ 50% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ont voté pour Emmanuel Macron, 25% pour Marine Le Pen et 25% n'ont pas choisi entre les deux candidats. Et donc, dans ces conditions, il était impossible pour Marine Le Pen d'espérer l'emporter très bien", développe-t-il.

Le leader de la France insoumise, qui avait appelé, quatre fois lors de son discours au soir du premier tour, à "ne pas donner une seule voix à Marine Le Pen" , a donc joué un rôle clé. Et il semble en...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles