Présidentielle : un taux de participation globalement en hausse en Outre-mer

·1 min de lecture
© Clotilde Richalet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les Français de métropole procèdent au vote ce dimanche 24 avril. Pour la plupart des Français d'Outre-mer , les bulletins ont déjà été déposés dans l'urne le samedi 23 avril à cause du décalage horaire. Ainsi, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Guyane ou encore aux Antilles, le vote et le dépouillement ont déjà eu lieu. Les résultats sont tenus secrets en préfecture mais le taux de participation est en hausse dans ces territoires.

Importante mobilisation en Martinique

En Outre-mer, le taux de participation a augmenté quasiment partout et parfois très nettement. En Guyane, par exemple, le taux de participation est de 37,55 %. Un chiffre en augmentation de trois points par rapport au premier tour, même s'il est en baisse par rapport à 2017.

 

>> LIRE AUSSI - «Il faut bien élire un président !» : En Martinique, le vote a déjà eu lieu

En Guadeloupe aussi, la participation augmente d'un point par rapport au premier tour. En Martinique, la mobilisation est la plus importante. À 17 heures, 42 % des électeurs s'étaient déplacés. Cela représente sept points de plus que lors du premier tour et plus encore qu'il y a cinq ans.

Abstention record en Nouvelle-Calédonie

Du côté de Mayotte, à 12h, la participation au scrutin s'élève à 17 %, un chiffre qui se rapproche du taux de participation lors du premier tour. À la Réunion, on vote un peu plus de deux points avec un taux de 22,80 %. Cette hausse est légère tout comme en Polynésie française.

 

>> Retrouvez le journal de la mi-journée...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles