Présidentielle : Taubira "envisage d'être candidate", mais "pas une de plus" à gauche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est dans une vidéo de trois minutes que Christiane Taubira a annoncé ce vendredi qu'elle "envisage d'être candidate à l'élection présidentielle". Evoquant les déjà nombreuses candidatures de gauche et écologiste, portées par "des personnes de grande valeur pour qui (elle a) de l'estime", l'ancienne ministre dit "constater l'impasse", puisqu'aucune ne parvient jusqu'à présent à créer une réelle dynamique et un rassemblement derrière elle. "J'ai toujours dit que je prendrai mes responsabilités. (...) Je ne serai pas une candidate de plus. Je mettrai toutes mes forces dans les dernières chances de l'union", ajoute Christiane Taubira, qui a donné rendez-vous à la mi-janvier. 

Le 15 janvier, la primaire populaire publiera "la liste des personnalités, issues de la phase de parrainages et candidates à la présidentielle, qui seront présentées au vote". 

Le "non" de Jadot

Ces dernières semaines, elle avait passé du temps au téléphone pour convaincre les autres candidats de s'inscrire dans la démarche de la primaire populaire. Sans succès, pour ce qui est de Jean-Luc Mélenchon (LFI), de Fabien Roussel (PCF) et de Yannick Jadot (EELV). Ce dernier, qui tenait au même moment une conférence de presse sur le travail, a réagi. "Si le PS veut organiser sa primaire, libre à lui. Je ne retournerai pas dans une primaire (...) Que chacun mène le processus démocratique qu'ils considèrent ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles