Présidentielle syrienne : Assad balaie d’un revers de main les critiques occidentales

·1 min de lecture

Les Syriens sont appelés aux urnes pour élire leur président, ce mercredi 26 mai. Mais aucune surprise ne se profile. Bachar al-Assad, qui devrait remporter un quatrième mandat, apparaît imperméable aux critiques occidentales.

L’élection présidentielle syrienne ne sera " ni libre ni juste ", ont déclaré lundi les États-Unis et plusieurs grandes puissances européennes. Cette pique, Bachar al-Assad semble n’en avoir cure. Alors que les bureaux de vote se sont ouverts ce mercredi 26 mai au matin, le président, qui brigue un quatrième mandat, s’est illustré par des critiques tout aussi acerbes. Il a ainsi déclaré que les observations des Occidentaux sur la présidentielle " ne val(ai)ent rien "." Je pense que la mobilisation que nous avons vue ces dernières semaines apporte une réponse suffisante et claire qui leur dit : vos opinions ne valent rien, votre valeur équivaut à dix zéro ", a ironisé l’intéressé alors qu’il se trouvait dans un bureau de vote à Douma, un ancien bastion rebelle reconquis en avril 2018 par son armée.La résolution 2254 du 18 décembre 2015 bafouée Preuve que les exhortations venues de l’extérieur ont peu d’emprise sur lui. Pourtant, l’avant-veille, dans une déclaration commune, les ministres des Affaires étrangères américain, allemand, britannique, français et italien avaient appelé " la communauté internationale à rejeter sans ambiguïtés cette tentative du régime Assad pour retrouver une légitimité sans qu'il ne cesse ses graves violations des...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles