Présidentielle : le secteur bancaire redoute une victoire de Marine Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Même si les sondages semblent donner l'avantage à Emmanuel Macron, les banques françaises craignent une victoire de Marine Le Pen.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’éventualité d’une victoire de la candidate du Rassemblement national n’est pas sans inquiéter les banques françaises, relate « Les Échos ».

À bien des égards, une victoire de Marine Le Pen dimanche prochain, à l'issue du second tour de l'élection présidentielle, provoquerait de très nombreux bouleversements. Parmi tant d'autres, le secteur bancaire risquerait notamment d'être largement déstabilisé par les mesures économiques portées par le Rassemblement national. Avant les résultats définitifs, l'inquiétude monte donc légèrement, relate Les Échos, jeudi 21 avril.

« Avec l'élection de Marine Le Pen, on assisterait à une forme de repli de la France », confie un cadre haut placé, assurant qu'il existe toujours « une forme de défiance envers les banques dans le programme du Rassemblement national ». La victoire de Marine Le Pen pourrait donc mettre le secteur en difficulté, au pire des moments puisque la France « a su, depuis le Brexit, se positionner comme l'un des nouveaux carrefours de la finance européenne ».

À LIRE AUSSILe Prix Nobel d'économie Jean Tirole étrille le projet de Marine Le Pen

Une crise des liquidités en trois mois ?

En conséquence, et même si les sondages semblent donner l'avantage à Emmanuel Macron, les banques françaises gardent un œil inquiet sur les sondages. « Nous avons une cellule de crise, nous surveillons chaque jour à la fois les sondages et les anticipations des marchés », glisse aux Échos une source membre d'un réseau bancaire national.

Selon une autre source bancaire, la victoire de Marine Le Pen aurait donc des conséquences très rapides : « Nous pourrions connaître une [...] Lire la suite

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Marine Le Pen n’était pas venue sur le plateau pour gagner, donc elle a perdu"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles