Publicité

Présidentielle en Russie : la candidature de Boris Nadejdine rejetée

Boris Nadejdine, le seul candidat à s'opposer à Vladimir Poutine en Russie en dénonçant l'offensive en Ukraine, a annoncé jeudi que sa candidature à l'élection présidentielle de mars avait été rejetée par la Commission électorale.

Opposé à la guerre en Ukraine, il entendait prendre part à l'élection présidentielle de mars en Russie face à Vladimir Poutine : Boris Nadejdine a annoncé jeudi 8 février que sa candidature a été rejetée par la Commission électorale.

En l'absence d'autres figures d'opposition plus connues, toutes en exil ou en prison, ce vétéran discret de la vie politique a canalisé les espoirs des Russes opposés à la politique du Kremlin. Il a indiqué vouloir contester en justice le rejet de sa candidature, mais ses chances de succès sont quasi-nulles.

"La Commission électorale centrale a refusé d'enregistrer ma candidature", a indiqué sur Telegram Boris Nadejdine, âgé de 60 ans. "Participer à l'élection présidentielle de 2024 est la décision politique la plus importante de ma vie. Je ne reviens pas sur mes intentions. Je ferai appel de la décision de la Commission électorale auprès de la Cour suprême", a-t-il ajouté.

L'instance en charge de l'organisation des scrutins en Russie, fidèle au Kremlin, n'a pas encore officialisé cette décision, mais selon Nadejdine, celle-ci ne fait aucun doute.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Présidentielle en Russie : l'opposant Boris Nadejdine obtient ses 100 000 signatures
Présidentielle en Russie : Boris Nadejdine, l'ovni politique qui défie Poutine
Anna Colin Lebedev : "Les Ukrainiens cherchent à construire une Nation sur la défensive"