Publicité

Présidentielle russe : sarcastique, Charles Michel adresse ses félicitations à Vladimir Poutine

Au pouvoir depuis près d’un quart de siècle, Vladimir Poutine possède un boulevard pour se maintenir. Alors que les Russes sont appelés à voter pour leur prochain président, depuis vendredi, l’absence d’opposition au maître du Kremlin lui offre l’opportunité de poursuivre son règne. Au grand dam de l’Union européenne. À l’ouverture du scrutin, le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est fendu d’un tweet sarcastique à l’adresse du président.

« Je tiens à féliciter Vladimir Poutine pour sa victoire écrasante aux élections », a écrit l’ancien Premier ministre belge sur le réseau social X. Puis, il a dénoncé les conditions dans lesquelles se déroule cette élection. « Pas d’opposition. Pas de liberté. Pas de choix », a dénoncé le dirigeant européen de 48 ans. Si le vote doit se clore dimanche, l’issue apparaît cadenassée. Vladimir Poutine devrait être réélu jusqu’en 2030, en vertu d’une réforme constitutionnelle adoptée en 2021.

Des candidats pro-Poutine

Au premier jour du scrutin russe, plusieurs actions ont été menées pour dénoncer cette élection. À Moscou, une femme a mis le feu à un isoloir, avant d’être interpellée, comme l’a rapporté l’agence d’État, Ria Novosti. Le média indépendant SOTAVision a diffusé une vidéo de l’arrestation après l’incendie. Par ailleurs, au moins sept personnes ont été interpellées pour des soupçons de dégradations.

À lire aussi Jean-Noël Barrot, ministre de l’Europe, au JDD : « Le fantasme impérialiste de Poutine ne s...


Lire la suite sur LeJDD