Publicité

Présidentielle russe : la candidature du seul opposant à Vladimir Poutine rejetée

Un boulevard pour Vladimir Poutine. Jeudi, le seul candidat opposé au maître du Kremlin, Boris Nadejdine, a annoncé l’invalidation de sa candidature à la prochaine élection présidentielle, qui se déroulera en mars prochain, comme l’a rapporté TF1. « La Commission électorale a refusé d’enregistrer ma candidature », a-t-il sobrement indiqué sur le réseau Telegram. Selon l’instance, l’ancien député âgé de 60 ans n’a pas récolté les 100 000 signatures nécessaires à l’investiture.

Depuis plusieurs semaines, la candidature de Boris Nadejdine suscitait l’enthousiasme des citoyens russes. Partisan d’un arrêt de la guerre en Ukraine, ce vétéran proposait également une refonte du système démocratique russe. Une manière de critiquer les dérives autoritaires de Vladimir Poutine, au sommet du pouvoir depuis 1999. Il se montrait également favorable à une libération des « prisonniers politiques », comme Alexeï Navalny, l’ennemi numéro un du chef de l’État retenu dans une colonie pénitentiaire.

Boris Nadejdine fait appel

Si la Commission électorale n’a pas confirmé cette information, le processus paraît mal engagé pour Boris Nadejdine. Ce dernier a annoncé faire appel. « Participer à l’élection présidentielle de 2024 est la décision la plus importante de ma vie », a-t-il justifié. Lundi, des membres de la Commission avaient déjà affirmé avoir constaté 15 % de « signatures erronées », ce qui s’avère trois fois supérieur au plafond autorisé.

À lire aussi Présidentielle russe : dans...


Lire la suite sur LeJDD