Présidentielle : comment les Républicains tentent de trouver une solution

·1 min de lecture

Une première étape dans une semaine importante. Demain soir, Les Républicains doivent débattre de la présidentielle 2022 et de la manière de départager leurs candidats. Un bureau politique (BP) doit permettre d'entériner deux options, qui seront ensuite proposées au vote des militants samedi, lors d'un congrès dématérialisé.

Lire aussi - Election présidentielle : semaine décisive pour la droite avant le vote des adhérents Les Républicains

Interminable débat sur le mode de départage. Deux propositions semblent plus particulièrement retenir l'intérêt des dirigeants du parti. Première solution : un scrutin, a priori électronique, réservé aux adhérents et aux sympathisants acceptant de figurer sur un fichier qui sera mis à disposition du futur candidat. Ce vote, qui ressemble à une primaire, n'en aurait pas le nom tant l'élection de 2016 a laissé des traces. Deuxième proposition : un vote en congrès, réservé aux militants à jour de cotisation.

Des nuances à prévoir. Dans le cas d'un vote en congrès, il faut aussi imaginer des adaptations possibles. Faut-il l'élargir aux partenaires de LR? C'est un enjeu qui compte pour certains candidats, comme Valérie Pécresse. Cette dernière est ainsi soutenue par Hervé Morin, présidents des Centristes. Jean ­Leonetti, chargé par LR ­d'organiser le mode de ­désignation, propose que l'intégration à ce congrès des mouvements alliés, qui ­représenteraient moins de 10% du futur corps électoral, soit actée dès ce soir en BP.

Comment faire revenir Xav...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles