Présidentielle : comment sont réalisées les estimations des résultats à 20 heures ?

·1 min de lecture
© AFP

Dimanche à 20 heures, les médias commenceront à communiquer le résultat du second tour de l'élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen , comme la loi les y autorise. Pourtant, certains bureaux de vote dans les grandes villes viendront tout juste de fermer. Comment les instituts de sondage seront-ils capables de fournir une estimation du score ? Les résultats projetés à la télé ou entendus à la radio ne sont pas des sondages réalisés à la sortie des urnes. Ce sont des estimations calculées à partir des premiers dépouillements qui se déroulent dès 19 heures, heure de la fermeture de la plupart des bureaux de vote. « Nous envoyons 500 enquêteurs dans des bureaux de vote représentatifs de la diversité du pays. 400 le sont dans des bureaux qui ferment à 19 heures », explique Mathieu Gallard, directeur d’études chez Ipsos.

Sur place, les petites mains font remonter le résultat des 200 premiers bulletins et le dépouillement final. « Nous centralisons toutes les remontées et un algorithme, nourri par les résultats passés, s’occupe de mettre au point une estimation », continue le sondeur. La méthode de calcul a pour but de lisser les spécificités électorales des bureaux de vote.

Les autres instituts de sondage ont grosso modo la même méthode. Jean-Daniel Lévy, directeur délégué d’Harris Interactive France, parle lui de « 250 enquêteurs sur le terrain qui font remonter le résultat des 100 premiers bulletins puis celui de la fin du dépouillement. »

Deux points de ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles