Présidentielle : quelles sont les propositions des candidats en matière de fiscalité ?

·2 min de lecture

Si le sujet de l'économie n'est pas central dans la campagne présidentielle française, celui de la fiscalité l'est bien plus. L'économiste Nicolas Bouzou revient dans Europe Matin sur les propositions des candidats à l'élection présidentielle en matière de fiscalité.

On est bien en France. Tout le monde a son idée sur la fiscalité, alors, notamment à gauche où on retrouve bien sûr le rétablissement de l'Impôt sur la fortune (ISF) chez Jean-Luc Mélenchon. On le retrouve aussi chez Marine Le Pen. C'est l'un des nombreux points communs entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sur les questions économiques et sociales. Et puis, chez Yannick Jadot et Anne Hidalgo, on retrouve l'ISF climatique, c'est-à-dire un ISF qui est en proportion des placements financiers dans les industries fossiles.

Les propositions de la gauche

Alors de toute façon, à gauche, ce n'est pas très compliqué, dès que l'on évoque un problème, quel qu'il soit, qu'il s'agisse de l'environnement, de l'éducation, du Covid-19 ou peut être de la disparition de Delphine Jubilar, la réponse, c'est le rétablissement de l'ISF.

L'idée que les taux de prélèvements obligatoires est chez nous le plus élevé des pays de l'OCDE et que la France est le pays le plus redistributif de l'OCDE, visiblement, n'est pas arrivé aux oreilles des candidats de gauche. C'est dommage parce que c'est une information importante et qui est assez facile à trouver.

Les propositions de la droite

À droite, on trouve beaucoup l'idée de lutter contre la fraude fiscale, une idée qui me gêne un peu, non pas l'idée de lutter contre la fraude fiscale, mais ça sous-entend qu'on ne l'aurait pas fait, alors qu'en réalité, depuis la crise financière de 2008, on a fait d'énormes efforts et d'énormes progrès dans la lutte...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo : "Il y a un vrai problème de salaire aujourd’hui. Le salaire n’est plus suffisamment rémunérateur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles