Présidentielle : quelles sont les baisses d'impôt promises par Macron et Le Pen ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Que ce soit Emmanuel Macron ou Marine Le Pen , les Français bénéficieront de baisses d'impôts dans les cinq prochaines années. C'est en tout cas les promesses formulées par les deux finalistes de la présidentielle dans leurs programmes sur la fiscalité. D'abord, la candidate du Rassemblement national n'y va pas de main morte. Elle propose de supprimer l'impôt sur le revenu pour tous les Français de moins de 30 ans, d'instaurer une part fiscale pleine et entière pour le deuxième enfant contre une demi-part aujourd'hui, et rétablir la demi-part fiscale pour les veufs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L'opposition frontale sur l'impôt sur la fortune immobilière

Emmanuel Macron, tout comme Marine Le Pen, propose de supprimer la redevance audiovisuelle. Le président sortant veut aussi permettre aux couples en concubinage de faire une déclaration de revenus commune, comme les couples mariés ou pacsés. Dans cette campagne d'entre-deux tours, il y a aussi les symboles du quinquennat Macron auxquels Marine Le Pen s'attaque frontalement. La députée du Pas-de-Calais veut ainsi supprimer l'impôt sur la fortune immobilière pour le remplacer par un impôt sur la fortune financière, hors résidence principale et outil de production.

>> LIRE AUSSIPLAYLIST - Comment réformer les droits de succession ?

Pour les entreprises, les deux candidats promettent des suppressions de cotisations. Enfin, en matière d'héritage, le président-candidat souhaite relever&nb...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles