La primaire LR, la dernière chance pour la droite d'exister ?

·1 min de lecture

Les cinq candidats à la primaire de la droite se retrouvent lundi soir sur LCI pour le premier des quatre débats télévisés. L'heure de la confrontation des programmes a sonné pour Michel Barnier, Xavier Bertrand, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse, après plusieurs semaines d'incertitudes sur le mode de scrutin. Le temps sera court pour convaincre les militants des Républicains avant le scrutin interne, prévu début décembre, qui doit décider lequel de ces candidats est le mieux placé pour porter la droite à l'élection présidentielle d'avril prochain.

"Donner à la droite une chance d'exister pour les cinq ans qui viennent"

Trois petites semaines pour se retrouver début décembre avec (enfin) un candidat unique, capable (c'est l'enjeu) de jouer sa place au second tour de la présidentielle face à Emmanuel Macron. À ce jour, le président sortant est qualifié quel que soit le cas de figure. Trois petites semaines donc pour créer un souffle et pour donner à la droite une chance d’exister dans les cinq ans qui viennent.

Pour l’instant, la candidature de la droite de gouvernement n’existe pas vraiment. Pendant des mois, le parti des Républicains s’est focalisé sur des questions purement internes (primaire ou pas primaire, ouverte à tous les Français ou réservée aux seuls militants, point de passage obligé ou non...). Tout cela n’avait aucune chance de mobiliser les Français. A droite, on a davantage parlé cuisine que recettes pour redresser le pays. Ce sera le premier défi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles